Merci Mott…

 Dans I Love

Il y a quelques mois, je vous parlais de 5 hommes et 5 chocolats exceptionnels. Parmi eux, Mott Green, fondateur de la marque « The Grenada Chocolate Company ». Et bien, Mott vient de mourir, sur son île préférée. Le monde international du chocolat est peiné car il avait réussi un bien beau travail ! Étant donné sa démarche, je pense que l’entreprise qu’il a su créer va perdurer pour notre plus grand plaisir.

De vous à moi, lorsque j’ai appris la nouvelle, je me suis souvenue du jour où je l’ai rencontré. Il m’expliquait que lorsqu’il produisait du chocolat pour le marché local, donc Grenade, tout allait bien. Les ennuis ont commencé lorsque l’entreprise a décidé d’exporter vers le monde entier, sans s’appesantir sur la question. Et lorsque je lui ai demandé s’il était heureux (mon sujet favori), homme intègre qu’il était, il n’a pas répondu oui, il a hésité et j’ai bien senti qu’il ne l’était pas tant que cela.

Je termine toujours mes petits mots par « Soyons heureux ». Cela paraît banal, mais ne vous y trompez pas. Je pense vraiment que si la vie a un but, c’est bien celui-ci ! Être heureux devrait être notre priorité.

Pour rendre hommage à Mott, voici une seconde fois, son histoire.

Soyons heureux !

5 hommes, 5 chocolats, 1 Gabriela ; épisode 3

 

Gabriela adore rencontrer de nouvelles personnes passionnées de chocolat ! Il y a quelques semaines, à Amsterdam, elle a eu la chance de revoir ou découvrir les fondateurs de marques de chocolats très spéciaux, présents chez Chocolatitudes. C’est leurs histoires et leurs chocolats qu’elle vous raconte depuis avant-hier.

Fondateur : Mott Green

Chocolats : The Grenada Chocolate Company

Mott est new-yorkais. Il fut pendant longtemps un activiste. Il y a 11 ans, il s’installa à Grenade, petite île anglophone des Caraïbes. Là, il menait une vie sauvage, seul dans une petite maison en bambou, mais entourés de planteurs de cacao et de cacaoyers. Les gens disaient que ce cacao était le meilleur, pourtant, ils en obtenaient des prix très bas.

MottGabriela

Mott, ingénieur, a commencé une petite production de chocolats avec les planteurs en fabricant lui-même les machines nécessaires. Et maintenant, une petite fabrique existe, les machines sont un peu plus sophistiquées, mais le travail reste artisanal. Et cette année, les tablettes de chocolat ont gagné l’Europe en voilier !!!

GrenadaChocolaterie

 

 

Grenada Chocolate Company

Inutile de préciser que ces chocolats sont bio et éthiques… et qu’ils sont délicieux.

Chocolatitudes est la seule boutique française à vendre ces chocolats, et ce, depuis 2 ans… Qu’on se le dise !

 

 

 

Articles récents
Showing 4 comments
  • barbara dufrene
    Répondre

    c’est une histoire magnifique qui m’interpelle par ces questions sans réponses, comme :
    pourquoi c’est si compliqué de partager un produit exceptionnel en l’exportant??
    comment rester « petit » même en devenant connu du monde des vrais amateurs?
    where to draw the line?
    merci Laurence.

    • Laurence A
      Répondre

      Oui Barbara, questions auxquelles il est bien difficile de répondre. Mais plus j’avance, plus je pense que la solution la plus juste est la solution locale. Dommage pour nous les européens : café, thé et chocolat ne sont pas d’ici…

  • Cath
    Répondre

    Ah c’est son chocolat ce chocolalà, je l’aime beaucoup et j’ai même
    3 des emballages que je trouvais jolis accrochés dans ma cuisine…

    • Laurence A
      Répondre

      Désolée pour le retard Catherine ! Cela me fait plaisir… Bises

Laisser un commentaire